CONSEILS POUR ENTRETENIR VOTRE JARDIN EN DÉBUT D’ÉTÉ

-rencontre avec Alain Desrochers, jardinier – horticulteur – maraîcher – designer de jardin

Nous en sommes dans les derniers moments pour les plantations. Puisqu’on est en retard dans la saison de deux à trois semaines environ, cela nous permet de continuer de semer des cornichons, courges, betteraves, carottes et autres légumes racines, laitues, kale, fenouil. Par contre, il ne faut pas semer de radis ou d’épinards : il fait trop chaud pour ces légumes qui préfère la fraicheur. C’est également la dernière chance pour transplanter les plants dans le potager.

Après avoir semé et planté, on doit enlever les mauvaises herbes autour des plants pour les dégager. Il faut leur donner de l’air et de l’espace, de cette manière ils n’auront pas de compétition. Ils pourront prendre toute la nourriture et l’eau qu’on leur donne.

EN DÉBUT DE SAISON, ON VEUT QUE ÇA POUSSE!

On doit mettre de l’azote, cela se trouve entre autres dans : la farine de sang, la farine de crabe, la farine de poisson (ces farines sont des engrais naturels). En plus, souvent, ce produit vient du Québec, donc c’est bio et local. Il y a aussi l’Acti-sol, c’est du fumier de poulet en cube, à mettre à la base des plants. Après avoir déposé le cube, il est important de biner/remuer. Il sera plus facilement intégré, minéralisé plus vite et plus rapidement assimilé par la plante. Ici, au Spa Eastman, on fait notre propre purin d’ortie – fermenté dans l’eau – c’est super écologique, ça amène de la vie au sol avec des micro-organismes et ça nourrit les plants. Plus tard, quand ce sera rendu à l’étape du fruit, on devra mettre du potassium.

C’est également le temps de mettre des tuteurs aux plants qui commencent à tomber. Puis il faut drageonner les plants de tomates : on doit enlever les têtes qui veulent pousser et ne garder qu’une ou deux têtes par branche pour éviter que vos plants aient du mal à fournir les tomates. Autrement, les plants deviennent comme des buissons, et puisque la saison du jardinage sera plus courte, dû au long printemps que nous avons eu, on veut maximiser la fructification!

Aussi, on doit démarier les plants. Ce qui veut dire enlever les plants trop collés pour garder 3 cm entre eux, par exemple les plants de betteraves, daïkon, navet… Et gardez ces bébés plants que vous enlevez et ajoutez-les à vos salades, potages, jus etc.

N’OUBLIEZ PAS L’ARROSAGE

Il faut éviter à tout prix le manque d’eau. Sinon, certaines plantes vont développer des carences et certains fruits seront mal formés. Les plantes plus gourmandes en eau sont les céleris, les feuillages, les laitues, qui deviendront amères s’ils manquent d’eau. De plus, avec les grosses chaleurs que nous vivons, il ne faut pas lésiner sur l’arrosage, puisque la terre a tendance à devenir sèche très rapidement dans ces conditions.

Voici les conseils de notre jardinier :

  • Ne jamais arroser les plants au soleil tapant, vous pouvez les arroser s’ils en ont besoin, mais au sol seulement, sinon vous donnerez des coups de soleil à vos plans;
  • L’idéal est d’arroser le tôt le matin ou en soirée;
  • Ne jamais arroser peu : arroser abondamment, en profondeur. De cette manière, vous pourrez arroser aux deux jours. Cela habituera les plants à aller chercher l’eau qu’il y a déjà dans le sol (excepté pour les jeunes plants qui n’ont pas assez de racines et qui ont besoin davantage d’eau);
  • Les légumes racines n’ont pratiquement pas besoin d’être arrosés.

C’est simple, gardez en tête que vos plants sont comme nous : ils ont besoin d’eau, de bonne nourriture et de soleil!

Pour d’autres trucs et conseils, ne manquez pas les conférences de Alain Desrochers en direct de nos jardins. La prochaine séance aura lieu le mercredi 10 juillet à 17h.

Restez connectés