La créativité est la relation entre un être humain et le mystère de l’inspiration

-par Sonia Reid

Il y a dix ans, c’est pour faire plaisir à ma fille que je nous ai inscrite à un atelier de peinture mère fille. Je lui demandais constamment de me suivre en sport parce que c’était ma passion alors qu’en retour je lui achetais du matériel d’art, puisque c’était sa passion, mais sans jamais créer avec elle.

En art, je ne me jugeais pas juste médiocre, mais bien incapable. Je n’arrivais pas à dessiner un bonhomme allumette. Ce serait mentir de vous dire que cet atelier me terrifiait, car pour être honnête, à part l’idée de partager un moment avec ma fille, je n’avais aucune attente et très peu d’intérêt.

Je me suis fait surprendre

Une fois rendue, sentant ma fille bien prise en charge, tant qu’à y être, j’ai joué le jeu et c’est ainsi que je me suis fait surprendre. Jamais je n’aurais imaginé que le seul fait de peindre m’aurait permis de me reconnecter autant avec moi-même, mes émotions, mon inconscient. Aucune règle, un laisser-aller total. Sans penser, juste par une gestuelle, j’ai recréé le crash : l’accident d’avion dans lequel mon mari était décédé 8 ans plus tôt. C’était l’envol de l’artiste.

Vous me l’auriez prédit, je ne vous aurais jamais cru… Et pourtant, l’art est aujourd’hui au cœur de ma vie. J’ai maintenant un lieu de création et d’exposition dans le secteur créatif à Québec et mes œuvres voyagent partout dans le monde. Je suis choyée, car chaque œuvre est pour moi une opportunité de non seulement m’exprimer avec créativité, mais surtout reconnecter avec ce que ce que je vis, avec ce que je suis.

Mettre son jugement de côté

Pour continuer à peindre, pour oser exposer, il m’a fallu du courage. Bien plus que surmonter la peur du jugement des autres, j’ai dû apprendre à mettre de côté mon propre jugement. Je crois qu’une existence créative est la voie des braves. Vous avez le droit d’avoir des peurs, mais elles ne doivent pas vous dominer.

Je serai toujours reconnaissante envers la vie de m’avoir conduite vers cet atelier de peinture avec ma fille il y a 10 ans, reconnaissante pour l’accompagnement et surtout l’expérience que j’ai vécue. Comme j’affectionne « L’art de partager », c’est maintenant à mon tour de vous inviter à venir vivre cette expérience. Comme le dit bien Elizabeth Gilbert, « là où vient l’inspiration, il n’y a pas de temps, ni d’espace, ni de compétition, d’ego ou de restrictions. »

Si on est convaincu d’être incapable, on le reste… alors, pourquoi ne pas oser ?

C’est donc dans ce bel espace de détente et de mieux-être que nous offre le Spa Eastman que je vous convie, du 15 au 17 novembre, à venir peindre et Découvrez votre créativité, en vous reconnecter autrement.

Restez connectés