Le manque de sommeil nuit à la perte de poids

Sommeil et perte de poids

Collaboration spéciale avec Lise Guénette, ND.A.

Saviez-vous que le manque de sommeil peut réduire les bienfaits de votre régime alimentaire?  C’est ce que nous apprennent de nombreuses études menées au cours de la dernière décennie.

À titre d’exemple, dans une étude menée au Centre de ressources cliniques générales de Chicago et publiée en octobre 2010, les chercheurs ont démontré que le manque de sommeil a empêché la réduction de la masse graisseuse des participants de 55%.

Encore une question d’hormones!

Les deux hormones impliquées sont la leptine et la ghréline.  La leptine est une hormone sécrétée par les cellules adipeuses qui agit en diminuant l’appétit.  La ghréline, souvent appelée « hormone de la faim », est sécrétée par l’estomac et agit sur le cerveau afin de stimuler l’appétit.

Les conséquences d’un problème de sommeil sont multiples.  On sait que le manque de sommeil fragilise l’organisme et le rend plus vulnérable à la maladie, affecte la capacité du système nerveux à bien gérer le stress, modifie l’humeur et… selon cette étude, fait monter les niveaux sanguins de ghréline, ce qui augmente la faim et diminue la consommation d’énergie par le corps.

Importance du sommeil

Même si les besoins de sommeil varient d’une personne à l’autre, il est admis dans la communauté scientifique qu’il faudrait en moyenne s’accorder de 7½ à 8½ heures de sommeil par nuit. Toutefois, selon les chercheurs de l’Institut national du sommeil et de la vigilance, on estime que les heures consacrées au sommeil ont diminué de 90 minutes par période de 24 heures au cours des 50 dernières années.

Pour mieux dormir, il faut s’attaquer à la cause!

  • Adoptez un horaire de sommeil régulier.
  • Pour certaines personnes, l’insomnie est reliée à des problèmes digestifs. Si votre digestion est lente et difficile, il vous est conseillé de modifier vos choix alimentaires et d’utiliser les plantes amères (artichaut, chardon-marie, boldo, radis noir) au repas du soir.
  • Évitez les aliments « anti-sommeil » que sont le café, le thé, l’alcool, les épices, le chocolat, les colas et le sucre.
  • Dormez toujours dans un environnement sombre et calme.
  • Si vous avez de la difficulté à vous endormir, la mélatonine et/ou certaines plantes calmantes (passiflore, mélisse, valériane, houblon, lavande) sont intéressantes pour rétablir le cycle du sommeil.
  • Trop de stress le jour nuit au sommeil : sachez que l’effet stimulant du cortisol (hormone de stress) sécrété en trop grande quantité et trop longtemps peut nuire à la qualité de votre sommeil… et aussi à la perte de poids, particulièrement autour de la taille!
  • Nourrissez votre corps avec une alimentation et une supplémentation qui supportent le système nerveux, c’est-à-dire riches en vitamines du groupe B et en magnésium.
  • Le jour : bougez, oxygénez-vous! Une marche de 30 minutes vous fera le plus grand bien!

Références :
https://www.sciencedaily.com/releases/2010/10/101004211637.htm
http://www.cmaj.ca/content/184/18/1975

Restez connectés